Australie : Santé et Protection Sociale

Les soins médicaux

Distinction détaché / expatrié
  • Le détachement :

Est considéré comme détaché par la sécurité sociale : un salarié qui a un contrat de travail avec son entreprise et qui se rend à sa demande à l'étranger. La durée est limitée (12 mois), avec la possibilité de renouveler une fois ce contrat et il bénéficie du régime français pendant cette période. L'entreprise continue de cotiser à tous ses risques.

  • L’expatriation :

Est considéré comme expatrié par la sécurité sociale, le salarié qui : - Part travailler à l'étranger de sa propre initiative - Est recruté directement par une entreprise étrangère, ou pour le compte d'une filiale étrangère. - Dépasse la durée du détachement. - Obtient le statut de salarié expatrié par son entreprise. L'expatrié doit s'affilier au régime de sécurité sociale australien. Il a aussi la possibilité de souscrire une assurance volontaire en France, c'est la Caisse des Français de l'Etranger (CFE) qui est alors compétente. Couverture des risques : maladie, invalidité, maternité, accidents du travail - maladies professionnelles - vieillesse et retraites.

  • Le statut local :

Il dépend du contrat de travail que vous avez signé soit avec une société étrangère, soit avec une filiale locale d'une société étrangère.

L' Australie compte environ 36 610 médecins, dont 30 % de spécialistes. Elle bénéficie d'un système de santé mixte, composé d'hôpitaux publics et privés.

La consultation chez le médecin généraliste (environ 40 AUD, 22,75 €) est remboursée à hauteur de 75 % du tarif de base. Pour consulter un spécialiste, vous devrez passer par un médecin généraliste réferrent (sinon, vous ne serez pas remboursés).
Vous pouvez choisir de payer votre médecin, et d'être remboursé par la suite, directement sur votre compte. Si vous ne souhaitez rien débourser, vous pouvez demander à ce que votre médecin soit payé directement par MEDICARE : il vous suffira pour ceci de remplir un formulaire spécifique.

En ce qui concerne l'hospitalisation, vous avez deux possibilités :

  • Soit vous vous présentez en tant que " public patient " dans un hôpital public. En ce cas, les frais d'hospitalisation sont remboursés mais les listes d'attente sont longues, et vous ne pourrez pas choisir votre médecin.
  • Soit vous vous présentez en tant que " private patient " dans un hôpital public ou privé. En ce cas, vous pourrez choisir votre médecin, mais les frais d'hospitalisation ne vous seront remboursés qu'à hauteur de 75%, le reste pouvant être pris en charge par une assurance privée.

Pour plus d'information sur le fonctionnement du MEDICARE, vous pouvez contacter l' Australian Government Agency for health payments and administration (HIC).

Les médicaments et vaccins

  • Les médicaments

Les médicaments ne sont pas gratuits et il faut compter une moyenne de 15 à 20 AUD (8,5 à 11,5 € environ) par médicament. Néanmoins, certains médicaments peuvent être remboursés s'ils sont inscrits au PBS (Pharmaceutical Benefits Schedule), réalisée par le Pharmaceutical Benefits Advisory Committee (PBAC).
Pour pouvoir être remboursés, vous devrez présenter votre carte Medicare à la pharmacie

Les pharmacies, officines ou de type supermarché à l'anglaise, sont nombreuses en ville. Les pharmacies de garde sont indiquées dans les quotidiens locaux. Vous y trouverez tous les médicaments usuels vendus en Europe et pourrez y acheter les médicaments prescrits sur ordonnance.

En Australie, aucune vaccination n'est obligatoire. Néanmoins, la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire si vous avez effectué un séjour préalable en zone d'endémie.

  • Les vaccins

Certains vaccins universels peuvent être demandés :

- Hépatite B : vaccination justifiée
- Tétanos-poliomyélite: vérifier que la vaccination est à jour.

Vous pouvez contacter le Ministère de la Santé australien.

L'organisation du système de protection sociale

Le système de sécurité sociale australien est un système mixte.
Il se compose d'un système d'assurance de santé appelé Medicare, et d'un système d'assistance sociale, chargé d'accordé des prestations aux personnes défavorisées.

Medicare assure la gratuité des soins médicaux à tous les résidents. Le prélèvement est variable en fonction du salaire.Cependant, certaines dépenses (frais dentaires, ophtalmologiques, de nombreux médicaments) ne sont pas prises en charge. Il est donc conseillé d'avoir une assurance complémentaire.
Afin de pallier les carences du système Medicare, environ 30% des Australiens souscrivent en plus à une assurance privée.


ATTENTION !!!
Il faut avoir deux ans de résidence en Australie pour pouvoir bénéficier de Medicare. Le résident temporaire ne peut donc pas bénéficier de ce régime mais a la possibilité de souscrire à des caisses privées en Australie ou en France.


Pour plus d'information, vous pouvez contacter le ministère de la Santé australien : Department of health and aged care.

Le système d'assistance sociale est centralisé par le réseau Centrelink : c'est à lui que vous devrez vous adresser pour toute demande de prestation.

Régimes d'assurances

  • L'assurance maladie :

Pour vous inscrire au programme Medicare, vous devrez vous adresser à un centre " Medicare " muni de votre passeport. Si vous obéissez à tous les critères d'adhésion, vous recevrez votre numéro de carte Medicare. Celle-ci vous sera envoyée environ trois semaines plus tard.

Les prestations de l’assurance maladie maternité

Les prestations maladie et maternité sont gérés par centrelink.

  • Maternité :

Il existe deux allocations de maternité :

- Une allocation de naissance : pour les personnes ayant un nouveau-né éligible pour les allocations familiales. Il s'agit d'un versement forfaitaire de 750 AUD (environ 425 € ) par enfant.
- Une indemnité de maternité à l'âge des vaccinations : pour les personnes ayant des enfants éligibles pour les allocations familiales. L'allocation est payable lorsque l'enfant atteint l'âge de 18 mois et a reçu toutes les vaccinations de son âge ou une exonération officielle desdites vaccinations. Il s'agit d'un versement forfaitaire de 200 AUD (113,5 € environ).

Pour bénéficier de ces prestations, vous devrez vous adresser au service d'assistance familiale de votre bureau centrelink le plus proche, et remplir un formulaire. Une lettre vous indiquera le montant et la date à partir de laquelle vous pourrez recevoir votre prestation.


ATTENTION !!!
L'Australie ne prévoit pas de congé de maternité payé.


  • Les pensions de retraite :

Un système de retraite complémentaire est devenu obligatoire depuis juillet 1992 pour tous les salariés résidant en Australie. Il est financé par des cotisations de 8% prélevées sur les salaires versées par l'employeur à une caisse d'assurance privée (9% à compter du 1er juillet 2002). L'employé a la possibilité d'ajouter à ces 8 % ses propres cotisations (système des fonds de retraite).

En général, la pension de retraite est accordée à partir de 65 ans. A cet âge, vous pourrez opter pour une pension périodique ou une somme forfaitaire. Selon le montant de votre retraite complémentaire et de vos avoirs, vous pourrez ou non obtenir une pension vieillesse versée par la Sécurité sociale australienne. Pour recevoir votre pension, il vous suffira de contacter le bureau centrelink le plus proche.

CONSEIL

Pour vous inscrire à Medicare, il est préférable que vous attendiez une semaine après votre arrivée sur le territoire australien, afin que votre centre ait le temps de recevoir votre visa du Department of Immigration and Multicultural Affairs.

  • Les indemnités de chômage :

De plus en plus de salariés choisissent de contracter un plan assurance-chômage afin de s'assurer des revenus suffisants en cas de licenciement. Les compagnies d'assurance offrent différents plans selon l'âge et les ressources de chacun. Sinon, il existe un régime d'assistance, c'est-à-dire intégralement pris en charge par l'Etat, qui assure diverses prestations : allocation aux jeunes (YA), allocation de réinsertion, allocation aux personnes âgées (MAA).

  • Invalidité :

Dès lors que vous êtes attachés à la sécurité sociale australienne, vous êtes couverts contre l'invalidité.

Vous devez avoir un niveau d'incapacité minimale de 20 % et une incapacité à travailler 30 heures par semaine à plein temps, ou une incapacité à exercer cette activité pendant au moins deux ans en raison d'une incapacité physique, intellectuelle ou psychiatrique ou d'une cécité permanente.

En outre, vous devrez être résidents et présents sur le territoire australien. Le paiement des prestations invalidité est assuré par Centrelink.

Pour bénéficier d'une pension invalidité, il faudra vous adresser à un bureau Centrelink près de chez vous, et retirer un formulaire (" intent to claim ") que vous devrez rendre dans les 14 jours suivant votre demande. Vous pouvez également remplir ce formulaire sur internet, ou le demander par téléphone. La prestation que vous recevrez dépend de vos revenus et des autres allocations dont vous êtes déjà bénéficiaires.

Comme pour les indemnités de maternité, une lettre de votre bureau Centrelink vous indiquera le montant et la date à partir de laquelle vous pourrez recevoir votre prestation.
 

CONSEIL

Avant de partir, faîtes contrôler l'état de vos dents. Nombreux sont les endroits en Australie où les soins dentaires laissent à désirer.

 

Les cotisations

Les cotisations que le salarié doit verser sont proportionnelles aux revenus et sont prélevées directement sur le salaire puis versées par l'employeur. Le taux de cotisation est de 1,5 % de la rémunération brute. Le reste du programme Medicare est financé par le gouvernement fédéral, les gouvernements des Etats et Territoires et les autorités locales. L'assurance maladie couvre une part importante des frais médicaux ainsi que la totalité des frais hospitaliers, mais ne prend pas en charge les soins dentaires ni les médicaments.

Le rapatriement

Pour toute question concernant le rapatriement, adressez vous au Consulat de France à Sydney qui vous guidera dans vos démarches. Votre pays d'accueil ne joue aucun rôle dans ce processus.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter l' AIPS (Association internationale de prévoyance sociale).