Japon : Transport

Comment s’y rendre ?

En avion : Les principaux aéroports internationaux du Japon se trouvent à Tokyo (aéroport de Narita) et près d’Osaka (aéroport du Kansai).
Au départ de l’aéroport Paris Charles de Gaulle, plusieurs vols vous sont proposés vers le Japon. La compagnie Air France assure au moins une liaison directe quotidienne depuis Paris.

Paris >> Tokyo : 11h40 de vol


Air France et Japan Airlines vous proposent des liaisons directes vers Tokyo et Osaka depuis : Paris. Comptez environ : 1000€ pour un vol direct aller/retour. Entre 600€ et 800€ pour un vol aller/retour avec une ou plusieurs escales. Et à partir de 400€ pour un aller simple.

Conseils pratiques sur place

La voiture

Importation : Il est déconseillé d'importer son véhicule, les garagistes japonais font des difficultés à assurer la maintenance ou effectuer des réparations s'ils ne sont pas les vendeurs de la voiture. De plus des normes locales sont exigées à l'entrée : résistance aux chocs, éclairage, position des feux, rétroviseurs, etc... Les droits de douanes sont par ailleurs importants. Permis de conduire : Le permis international délivré en France n'est pas reconnu au Japon. Depuis le 1er octobre 1994, le permis de conduire français est reconnu au Japon et son titulaire est autorisé à conduire pendant un an avec ce permis accompagné d'une traduction certifiée en japonais qui peut-être obtenue auprès du Consulat de France ou auprès des services de la JAF (Japan Automobile Federation : www.jaf.or.jp/e/trans_f.htm). Cette traduction sera demandée en cas de contrôle de police et les visiteurs français qui n'en sont pas munis ne peuvent pas louer de véhicule. Passé ce délai d'un an, il convient d'effectuer une demande de permis de conduire japonais. A Tokyo, il est délivré au bureau du permis de conduire : Samezu Shiken-Jo
1-12-5, Higashi-Oi
Schinagawu-Ku
Tokyo 140, 
Tél. : (81) 3 3474 1374. Les principales différences entre le Japon et la France pour l'obtention du permis de conduire :

  • les leçons et épreuves de code et de conduite ont lieu simultanément ;
  • la validité du permis au Japon est de 3 ans, renouvelable automatiquement auprès de la Préfecture après participation à un cours obligatoire, si le titulaire n'a pas eu d'accident. Dans ce cas, il devra alors repasser des tests avant d'obtenir le renouvellement.

Plus d'informations sur l'échange de permis de conduire sont disponibles sur le site : Metropolitan Police Department. Code de la route : L'utilisation du véhicule personnel est possible à condition de pouvoir lire le japonais. Les places de parking doivent être respectées. La conduite s'effectue à gauche et la priorité est à gauche. La vitesse en ville est limitée entre 20 et 50 40 km/h selon la largeur des rues, 60 ou 80 km/h sur routes, 100 km/h sur autoroutes. Assurances et taxes : Un contrôle périodique (Shaken), très cher, doit être effectué tous les deux ans pour les véhicules de moins de 10 ans et tous les ans pour les véhicules de plus de 10 ans. Toute personne propriétaire d'un véhicule à moteur est tenue de souscrire une assurance gouvernementale obligatoire, destinée à indemniser les dommages corporels causés aux tiers victimes d'accident de la circulation. Le montant de l'indemnisation est limité à un certain seuil. Ce montant peut s'avérer totalement insuffisant en cas de très graves dommages corporels ; c'est pourquoi il est recommandé, voire indispensable de souscrire une assurance complémentaire. Deux contrats sont alors possibles :

  • Garantie "PAP" (Package Automobile Policy) : contrat "Responsabilité Civile" étendue, recommandé si la valeur commerciale du véhicule est peu élevée.
  • Garantie "SAP" (Spécial Automobile Policy) : assurance "Tous risques dommages" soit Couverture PAP plus Dommage au véhicule assuré. Les conditions et les tarifs d'assurance sont fixés et imposés par le ministère des finances. Le coût de la vignette auto est de 40 000 à 160 000 yens suivant la cylindrée.

Achat :

Toutes les marques de voitures européennes et américaines sont représentées au Japon. Il est donc possible d'acquérir une voiture française en s'adressant à un concessionnaire de la marque désirée. Le règlement se fait en espèces ou par virement. Les marques japonaises (Nissan, Honda, Toyota…) sont bien sûr très présentes.

Il est possible d'acheter une voiture d'occasion, dans les garages et chez les revendeurs spécialisés, à partir de 400.000 yens en moyenne. Le prix des pièces détachées est multiplié par 3 sans compter la main-d'œuvre ; le délai pour se les procurer est de trois à quatre semaines.

 

Carburant :

 

Yens

Euros

Super

163,4 ¥/ litre

1,51 €/litre

Ordinaire

152,6 ¥/ litre

1,41 €/litre

Diesel

132,5 ¥/ litre

1,23 €/litre

 

Le train:

Le Japon compte 20 000 km de voies ferrées gérées par Japan Railways, un groupe de six compagnies couvrant l’ensemble du territoire, ainsi que diverses compagnies locales. Les Shinkansen (trains super express) proposent des liaisons ultrarapides et très fiables.

Dans les villes, vous devez acheter vos billets aux guichets automatiques présents dans toutes les gares pour les lignes locales, et aux guichets à « bande verte » pour les autres catégories de trajets.

Le Japan Rail Pass, acheté uniquement en dehors du Japon, permet aux touristes de se déplacer dans tout le pays pour un excellent rapport qualité/prix. Gratuit pour les moins de 6 ans, demi-tarif jusqu’à 11 ans, le prix s’étend de 28 300 yens (180 euros) pour 7 jours à 57 700 yens (370 euros) pour 21 jours.

À l’arrivée au Japon, vous devez échanger le coupon acquis en France contre le Japan Rail Pass dans les aéroports ou les gares des grandes villes. Cette carte permet également une réduction de l’ordre de 10 % dans les hôtels du groupe Japan Railways.

 

Carte de réduction : Le Japan Rail Pass est un titre de transport permettant de circuler en train à travers le Japon de façon illimitée avec la compagnie JR (toutes les grandes lignes du pays,Shinkansen inclus) pendant une période de une à trois semaines. Cependant, ce pass n’est pas valable sur le train super express Nozomi. 
Ce titre est destiné exclusivement aux touristes qui viennent visiter le pays et il ne peut être acheté qu'en dehors du Japon, auprès des agences spécialisées dans chaque pays.


Au moment de l'achat, un coupon de réservation vous sera remis. Vous l'échangerez à votre arrivée au Japon dans les aéroports, les gares, ou les centre JR Travel Service Center contre le pass. Les prix varient en fonction du nombre de semaines achetées. 
L'achat du Japan Rail Pass permet de bénéficier de réductions dans les hôtels du groupe JR.

Pour toutes informations complémentaires, connectez-vous sur le site du Japan Rail Pass . Le site est disponible en français.

Billet de train (Shinjuku) Tokyo – Kyoto : 13 320 yens ( 517.4km, 2 heures 42)


Billet de train (Shinjuku) Tokyo – Hiroshima : 18 350 yens (898km, 4 heures 30)

Transports urbains :

Toutes les grandes villes japonaises sont dotées d’un métro. Le prix moyen d’un ticket est de 150 yens (1 euro). Il augmente en fonction de la distance à parcourir. La majorité des gares disposent de distributeurs automatiques et de machines de contrôle.

Vous pouvez consulter le plan du métro de Tokyo (www.tokyometro.jp) et d’Osaka (www.kotsu.city.osaka.jp). Si vous ne réussissez pas à déterminer le prix exact de votre parcours, vous n’aurez aucune amende mais paierez la différence à la sortie. 
Le service d’autobus, disponible dans toutes les villes, peut être compliqué pour les personnes ne parlant pas japonais.

L’avion :

Les principaux aéroports internationaux du Japon sont Narita (Tōkyō) et Kansai (près d’Ōsaka) avec deux grandes compagnies avec All Nippon Airways et Japan Airlines.

Le Japon compte 142 aéroports, les transports aériens sont extrêmement pratiques.
Vous pouvez bénéficier d’un nouveau tarif aérien (le Pass Aérien JAL « Yosoko Japan ») mis en place par le groupe Japan Airlines à l’intention des voyageurs étrangers.

Cette offre propose une réduction de plus de 50 % par rapport aux tarifs normaux et s’applique à la desserte d’une quarantaine de villes japonaises. Pour plus de précisions, renseignez-vous auprès de la compagnie : www.jal-europe.com/france.

En taxi :

Pour les taxis, un voyant rouge allumé dans le coin inférieur gauche du pare-brise, indique qu’il est libre. Si la lumière est verte, il est occupé. L’ouverture et la fermeture de la porte arrière gauche est automatique et déclenchée par le conducteur. Les taxis japonais sont les plus polis et les plus propres au monde. Comptez entre 600 yens et 800 yens pour les 2 premiers kilomètres, puis 110 yens les 500m. Il y a une majoration de tarifs la nuit.

En vélo :

Le vélo est un moyen de transport pratique, économique par excellence au Japon. Ainsi, vous pouvez déplacer dans les quartiers, découvrir la ville.

Acheter : il existe des vélos neufs dans les 12 000 yens, de 9 000 yens à 10 000 yens pour un vélo d'occasion.

Louer : vous en trouvez à partir de 500 yens pour la journée. La plupart des centres de locations se trouvent près des gares et des stations de métro.

Où garer votre vélo ? Il existe des parkings pour vélos.Le prix est d'environ 200 yens/place. Il n'est pas recommandé de garer votre vélo n'importe où dans la rue, le vélo risque de se retrouver à la fourrière ou vous devrez payer une amende. Un anti-vol est préférable et normalement fourni avec le vélo en location.

En bateau :

Il existe des services maritimes réguliers reliant l’Archipel à la Chine, la Corée et la Russie. Le Japon est un archipel, le transport en bateau est un mode de transport couramment utilisé. Il existe différentes compagnies maritimes, le réseau relie des grandes îles ainsi que des plus petites îles du Japon. Vous avez le choix entre les petits, grands bateaux, les ferry-boats et des bateaux à grande vitesse. Les ferry-boat modernes sont équipés de nombreux services (restaurants, salle de jeux, etc.) pour rendre votre voyage agréable.