Japon : Passeport et Visa

Votre entrée sur le territoire

Passeport ou Visa : Le visa est le titre d’entrée sur le territoire japonais, en vertu duquel son titulaire est autorisé à franchir la frontière. Il n’est délivré qu’à l’étranger, par les autorités consulaires japonaises (consulat ou section consulaire d’une ambassade). Il est matérialisé par un tampon apposé sur le passeport de l’intéressé.

SEJOURS

< 3 mois

> 3 mois

Pour un séjour à titre touristique, visite familiale, voyages d'études, affaires, activités non rémunérées (de 1 à 90 jours), aucun visa n'est nécessaire pour les citoyens français.

En revanche, ces derniers doivent être en possession d'un passeport valable après la date de retour et d'un billet aller-retour.

La législation sur l'entrée et le séjour des étrangers au Japon distingue deux catégories : visa et statut de résidence. 

Voici les 27 statuts de résidence différents :

Statut de résidence (rémunération autorisée/durée du séjour) :

- Diplomate (oui/mission) Fonctionnaire (oui/mission)

- Universitaire (oui/6 mois, 1 an, 3 ans)

- Artiste (oui/6 mois, 1 an, 3 ans)

- Religieux (oui/6 mois, 1 an, 3 ans)

- Journaliste (oui/6 mois, 1 an, 3 ans)

- Cadre, dirigeant d’entreprise (oui/6 mois, 1 an, 3 ans)

- Professions juridiques et comptables (oui/6 mois, 1 an, 3 ans)

- Professions médicales (oui/6 mois, 1 an)

- Chercheur (oui/6 mois, 1 an)

- Enseignant (oui/6 mois, 1 an)

- Ingénieur (oui/6 mois, 1 an)

- Spécialiste en sc. humaines ou activités internationale (oui/6 mois, 1 an)

- Salarié détaché (oui/6 mois, 1 an)

- Professionnels du spectacle et des sports (oui/6 mois, 1 an)

- Travailleur hautement qualifié (oui/6 mois, 1 an)

- Spécialiste dans une discipline culturelle (oui, non/6 mois, 1 an)

- Touriste, visiteur temporaire (non, 3 mois)

- Etudiant (limitée (4h/j.)/6 mois, 1 an)

- Elève (limitée (4h/j.)/3 mois, 6 mois, 1 an)

- Stagiaire (oui/3 mois, 6 mois, 1 an)

- Personne à charge (limitée (4h/j.)/même durée que le parent

- Cas particuliers (oui / 6 mois, 1 an, 3 ans)

- Résident permanent (oui / illimitée)

- Conjoint/enfant de ressortissant japonais (oui / 6 mois, 1 an, 3 ans)

- Conjoint/enfant de résident permanent (oui / 6 mois, 1 an, 3 ans)

- Résident de long séjour (oui / 6 mois, 1 an, 3 ans)

Les moins de 16 ans peuvent figurer sur le passeport du père, de la mère ou du tuteur, à condition qu’ils aient la même nationalité que le titulaire du passeport et qu’ils voyagent avec lui. Si le mineur, voyage avec sa carte d’identité, il doit être muni d’une autorisation parentale.

Inscription au registre des Français établis hors de France :

L’inscription au registre des Français établis hors de France remplace l’immatriculation consulaire. Cette démarche n’est pas obligatoire et procède d'un acte volontaire. Elle est utile pour vous faire connaître des autorités françaises.

Elle est indispensable dans les pays « à risques », facultative dans tous les autres (comme au Japon). L’inscription permet aux Français d’avoir, en toutes circonstances, un accès immédiat aux divers services de l’administration française, et de bénéficier de la protection consulaire la plus large. L’inscription au registre des Français établis hors de France est indispensable pour obtenir:

  • La délivrance d’un passeport
  • La délivrance d’une carte nationale d’identité
  • Une bourse scolaire ou d’études pour vos enfants
  • Votre inscription sur une liste électorale en France
  • Le recensement
  • Votre inscription sur la liste du Conseil des Français de l’étranger
  • Le rapatriement en cas d’urgence

Elle permet par ailleurs à l’administration d’informer les Français des grands événements marquant notre pays et d’agir rapidement en cas de besoin (arrestation, accident, maladie grave, notamment). Elle facilite la mise en œuvre de moyens exceptionnels dans certaines circonstances (état de guerre, catastrophes naturelles).

Première obtention: Vous devrez vous présenter en personne avec votre conjoint le cas échéant, auprès de l’Ambassade.

Validité: L’inscription est valable pour toute la durée du séjour. Au-delà de 5 ans, il vous faudra renouveler votre demande.

Enfants: Les enfants mineurs sont inscrits à la demande du titulaire de l’autorité parentale. La présentation des enfants n’est pas obligatoire.

Renouvellement: Le renouvellement d’une inscription peut se faire par correspondance. Deux mois avant la date de fin de validité de votre inscription, vous recevrez à l’adresse qui est connue de l’Ambassade (N.B. : n’oubliez pas de signaler vos changements d’adresse), une lettre précisant les formalités de renouvellement. L’inscription sera annulée dans les 6 mois qui suivent la date d’expédition de ce courrier si vous n’avez pas sollicité ce renouvellement.

Les formalités douanières

La règlementation concernant l'entrée,l'importation et l'exportation de produits est assez stricte au Japon. Elle est déterminée par le Ministère des Finances et non l'Ambassade du Japon en France. Les interdictions : En dehors des objets d'usage personnel, les voyageurs sont autorisés à emmener les produits suivants dans les quantités indiquées maximales sans payer de taxes : - Parfum : 30 centilitres de parfum - Alcool : 3 bouteilles de 760 millilitres chacune - Tabac : 400 cigarettes, ou 100 cigares, ou 500 grammes de tabac à pipe - Cadeaux : valeur inférieur à 200 000 yens - Espèces : les sommes d'argent supérieures à 7000 euros doivent être déclarées. Tout appareil, montre, matière précieuse, fourrure non déclarée à l'arrivée peut être sujet à une taxe de départ. Tout objet d'art, peinture, sculpture ou objet d'antiquité doit faire l'objet d'une évaluation avant votre départ. Les objets considérés comme faisant partie du patrimoine national ne peuvent être sortis du pays sans autorisation spéciale.

Compte à rebours de l’expatrié

Dès que vous avez connaissance de votre départ : Anticipez l’inscription de vos enfants dans un établissement scolaire de votre nouveau lieu de résidence. (Les démarches peuvent être très longues, surtout pour les établissements français à l’étranger.) 3 mois avant votre déménagement, communiquez votre nouvelle adresse auprès :
  • De vos proches, pour garder le contact
  • Des services d’abonnement et des organismes et administrations dont vous dépendez.
  • N’oubliez pas aussi de faire suivre votre courrier pendant 6 mois pour combler des oublis éventuels lors de vos envois de cartes de changement d’adresse. (La Poste peut vous fournir des cartes de changement d’adresse à des tarifs attractifs).
  • Prendre rendez-vous avec votre banquier afin de transférer, modifier ou clôturer un compte.
  • Résiliez votre contrat d’assurance
  • Renseignez-vous si votre employeur peut prendre en charge (totalement ou partiellement) votre déménagement.
  • Réglez vos factures
  • Informez l'école de vos enfants de votre départ.

Le mois précédant le jour J : Si vous changez de banque, transmettez vos nouvelles coordonnées bancaires à tous les organismes dont vous dépendez. Etablissez l’inventaire de tous vos meubles pour votre assurance et votre entreprise de déménagement. Résiliez tous vos abonnements (câble, satellite, téléphone, gaz, électricité…) La veille du déménagement :

  • Fermez bien les issues (fenêtres, volets, stores, portes).
  • Otez votre nom de la boîte aux lettres.
  • Dégivrez et laissez réfrigérateur et congélateur ouverts et débranchés.
  • Coupez l’eau, l’électricité et le gaz.
  • Rassemblez vos effets et documents personnels (dont vous aurez fait des photocopies.) à prendre en priorité.

Une fois sur place :

  • Si vous avez oublié, il ne vous reste que 8 jours après le déménagement pour déclarer votre changement d’adresse. Affichez votre nom sur la boîte aux lettres et sur l’interphone.
  • Relevez les compteurs (eau, gaz, électricité)
  • Patientez un jour pour rebrancher réfrigérateur et congélateur.
  • Prenez rendez-vous avec la compagnie de votre nouveau domicile pour votre raccordement au gaz, à l’eau et à l’électricité.
  • Les ressortissants français qui s’installent durablement au Japon peuvent se faire immatriculer auprès de l’Ambassade de France.
  • Cette formalité administrative, simple et gratuite, offre de nombreux avantages.

Voici la liste des documents à fournir à la section consulaire de l’Ambassade de France pour être inscrit au registre des Français établis hors de France :

  • Les pages utiles du passeport (la première page avec le numéro complet, la page identité, la page visa et re-entry permit) ;
  • La carte nationale d’identité recto verso (ou un extrait d’acte de naissance avec filiation) ;
  • Le certificat d’Appel de Préparation à la Défense ou certificat de position militaire ; Le livret de famille (si vous êtes marié ou avez des enfants)
  • Un justificatif de domicile ;
  • 2 photos d’identité (pour les majeurs uniquement) ;

Le formulaire à joindre (suivez les consignes à l’adresse suivante : www.diplomatie.gouv.fr/fr/les-francais-a-l-etranger/vos-droits-et-demarches/inscription-au-registre-des/). L’inscription peut s’effectuer en se déplaçant à la section consulaire, par courrier électronique (infoconsul.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr), par télécopie (03-5420-8921) ou par voie postale (4-11-44 Minami-Azabu, Minato-ku, Tōkyō 106-8514).


NOTRE CONSEIL

Non obligatoire, l’immatriculation consulaire est vivement conseillé. Elle offre de nombreux avantages, notamment d’accéder à certaines prestations liées à la résidence à l’étranger ou encore d’être recensé par les services consulaires en situation de crise, dans le cadre du plan de sécurité de l’Ambassade qui organise un îlotage de la circonscription.