Majorque: L'emploi

La situation économique d'une ville détermine souvent le choix de sa destination. Quels sont les secteurs porteurs, les grands groupes générateurs d'emploi, quel est le niveau du taux de chômage ? Autant de questions qui trouvent réponse ici.

Autrefois l’économie de l’île reposait sur la culture de l'olivier, de la vigne et de la production de sel.
Même si l’activité agricole se poursuit avec la production de vin, d’amandes, d’olives ou de légumes, c’est aujourd’hui le tourisme qui prime sur l’île et sur l’ensemble de l’archipel. Développer dès 1960, cette activité représente 93% de son PIB. Un tourisme de masse, appelé « baléarisation », qui se retrouve aujourd’hui contrôlé par le gouvernement. Le but: Protéger la culture et le patrimoine (naturelle et historique) de l’archipel. 
Il ne faut pas non plus oublier le transport aérien qui représente près de 25% du traffic et qui joue toujours un rôle prépondérant dans le désenclavement de cette communauté autonome.