Saint-Denis

La capitale de l’île, située au nord, est le réel pôle commercial, administratif et politique de La Réunion. Elle offre des joyaux d’architectures créoles, parsemées dans son centre ville, aux détours des rues commerçantes.

Histoire

La ville tient son nom d'un bateau, le "Saint-Denis" qui appartenait à la Compagnie des Indes. Il est arrivé sur l’Ile Bourbon (premier nom de l'île) en 1667.

En avril 1671, le Vice-roi des Indes décide de faire de Saint-Denis le chef-lieu de la Réunion.

Saint-Denis devient une ville en 1735, sous l'impulsion du gouverneur général des Iles de France et del’Ile Bourbon, François Mahé de Labourdonnais .

Un premier plan de la ville, avec 500 emplacements, est exécuté en 1742. 
Saint-Denis regorge de bâtiments datant de la Compagnie des Indes.

Le centre ville abrite également de très belles villas à l'architecture créole, datant de la fin du 18ème siècle et classées monuments historiques.

La Villa Déramond-Barre abrite désormais le service départemental de l’architecture et du patrimoine. Chaque année, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine ou dans le cadre d'un circuit organisé par l'office de tourisme, il est possible de visiter cette villa.

Aujourd'hui, Saint-Denis est la plus grande ville de l'Outre-mer français avec 144 238 habitants, en 2011, et une superficie d'une quinzaine d'hectares.