Liban : Argent et fiscalité

La banque

France Expatriés vous éclaire sur les démarches pour l’ouverture de votre nouveau compte bancaire, le transfert de devises sur l’international, les moyens de paiement sur place…

 

Avoir un accès à votre argent quand vous le souhaitez et dans les meilleurs conditions possible, est agréable et surtout indispensable. Votre banque française peut être amenée à gérer des comptes de ressortissant français à l’étranger, grâce a leurs succursales à l’étranger ou de leurs réseaux de correspondants. Tous les organismes proposent quasiment les mêmes prestations, mais à des coûts différents. Prenez votre temps et comparez !

 

La monnaie du Liban est la livre libanaise (LBP). Vous pourrez trouver des billets de 50, 100, 250, 1 000, 5 000, 10 000, 20 000, 50 000 et 100 000 LBP. Les pièces ont disparues de la circulation à cause de l’inflation. Ils sont en Arabe et en Français (chiffres perses et arabes). (Insérer icônes sur des pièces de monnaie et billets de banques)

  • 1 € = 1 993,66 LBP (avril 2011)
  • 1 LBP = 0.00050 € (avril 2011)
  • 1 USD = 1 496,65 LBP (avril 2011)

Les banques sont ouvertes en règle générale de 8h30 à 16h, du lundi au vendredi et le samedi de 8h30 à 13h. Le système libanais est un des plus évolué au Moyen-Orient. Si vous souhaitez échanger vos euros sur place, vous pourrez le faire facilement.

Les règlements par carte de crédit sont de plus en plus courants dans les boutiques, restaurants et hôtels de première et moyenne catégories. Cependant, dans les endroits bon marché, il est encore rare de pouvoir payer par carte.

Vous trouverez des distributeurs automatiques dans la plupart des villes. Les principaux réseaux sont présents (Visa, Master card...). Faites attention, les chèques voyages ne sont pas acceptés de partout, loin de là ! Vous pourrez vous en servir uniquement dans les grandes banques. En plus de cela, il ne faut pas moins de deux semaines pour être compensés. Ce moyen de payement n’est pas le plus recommandé.

 


Différentes banques françaises sont présentes au Liban. C’est le cas, par exemple, de la BNP, du Crédit Lyonnais, de la Société Générale et du Crédit Agricole.


 

Pour plus d’informations concernant le secteur bancaire au Liban, vous pouvez consulter les sites de la Banque du Liban et de l’Association des Banques au Liban. Lorsque vous vous expatrié, il est préférable d’ouvrir un compte au sein du pays dans lequel vous résidez. Pour plus d’information vous pouvez consulter la mission économique qui pourra vous aiguiller concernant les banques françaises présentes et le plus souvent usitées au Liban.

Le coût de la vie

Estimation du budget moyen mensuel nécessaire à un expatrié pour couvrir l'intégralité de ses dépenses :
  • 1800 à 2000€ pour un célibataire
  • 2400 à 2700€ pour un couple
  • 3200 à 3700€ pour un couple avec deux enfants.

Cette estimation est sujette à variation en fonction du montant du loyer.

Prix de la vie courante :

  • Un aller simple autobus seulement coûte environ 1 euro.
  • Une bière ou un soda peut osciller entre 4,00 et 7,00euros dans un local à la mode.
  • Une entrée de cinéma coûte 7 à 10 euros.
  • Une entrée de théâtre coûte entre 15 et 60 euros.
  • Un billet d’opéra ou de concert peut aller de 15 à 75 euros.
  • Un petit-déjeuner à base de café, d'une pâtisserie et de jus d'orange, peut varier entre 4 et 10 euros en fonction de l'établissement.
  • Un menu du jour dans un restaurant moyen-bon marché coûte entre 7 et 10 euros, un menu à la carte 18 euros et au-delà, un restaurant de niveau moyen environ 25 euros par personne et les restaurants très sophistiqués ou à la mode peuvent atteindre 100 euros.

La fiscalité

Vous pensiez ne plus avoir d’impôts à payer en quittant la France ? Faites attention, ce n’est pas une certitude ! Tout dépend de votre domicile fiscal, et des biens que vous avez laissés en France. Pour vos impôts sur place, France Expatriés vous explique tout. Afin d’éviter une double imposition des personnes, les Etats réunissent des conventions fiscales pour régir les règles concernant l’imposition. Des accords ont été établis entre la France et le Liban. Cette convention entre les deux pays, dans le but d’éviter les doubles impositions et pour mettre en place des règles d’assistance administrative réciproque en matière d’impôts sur les successions. Elle a été signée le 24 juillet 1962.

 

Contactez le centre des impôts des non-résidents à Paris pour tous renseignements spécifiques et pour vous assurer que la situation dans laquelle vous êtes n’est pas irrégulière. 

 

Si toutefois vous êtes imposable au Liban, que ce soit sur votre revenu ou autre, les lois en vigueur sont les lois fiscales n° 282 du 30 décembre 1993 et n° 107 du 23 juillet 1999 ainsi que le décret-loi n° 144 du 12 juin 1959, qui s’appliquent. Vous pouvez consultez le site du ministère des finances libanais pour toute information supplémentaire. Les impôts sur le revenu s’échelonnent d’un minimum de 3% à 21%. L’impôt sur le revenu des sociétés va d’un minimum de 10 jusqu’à 15%, ce qui est un des taux les plus bas au monde.