Argentine : Emploi et Contrat de travail

Conseils pratiques

Le CV doit être clair, largement détaillé et être accompagné d'une lettre manuscrite. A l'entretien, quel que soit le poste que vous sollicitez, nous vous conseillons toujours d'avoir une tenue vestimentaire adaptée. Les Argentins sont très sensibles à la présentation. Les entretiens sont souvent très limités dans le cas d'une présélection. Ils peuvent cependant durer plusieurs heures si votre candidature retient leur attention et que, en fonction du poste à pourvoir, des tests psychotechniques (analyse graphologique) ou des essais d'aptitude sont à faire. Il ne faut pas oublier que le marché argentin possède un taux de chômage important. Il est donc nécessaire de ne pas brader un entretien de recrutement difficilement obtenu. Placez plutôt votre entretien sur vos compétences, votre facilité d'adaptation, votre mobilité, votre capacité à travailler en équipe, votre souhait d'apporter votre expérience s'il y a lieu. Pour séjourner et travailler en Argentine, il faudra fournir quelques pièces :
  • un passeport en cours de validité
  • un extrait d’acte de naissance
  • un extrait de l’acte de mariage
  • un extrait du casier judiciaire (sauf pour les mineurs de moins de 14 ans délivré par les autorités du ou des pays de résidence des cinq années précédent la demande)
  • une demande réglementaire d’installation (formulaire remis par les services d’immigration, à compléter et à signer par chaque membre adulte de la famille)
  • un extrait du casier judiciaire argentin, en cas de résidence antérieure en Argentine, même temporaire. Un contrat de travail ou justificatif des activités et des investissements projetés sera à produire uniquement par l’immigrant principal. Le conjoint et les enfants à charge en étant dispensés.
  • un certificat médical de bonne santé (formulaire réglementaire remis par les services de l’immigration à compléter par un hôpital ou un médecin agréé par les autorités argentines).

Les secteurs porteurs

La France est présente en Argentine dans les secteurs suivants : Industrie Cosmétique, Vitiviniculture, Tourisme et Hôtellerie, Energie, Grande Distribution, Banque et Assurances, Télécommunication et Technologie de l'Information. A la suite de la crise nationale, le chômage touche tous les secteurs de la société. Toutefois, il existe des possibilités ponctuelles pour du personnel qualifié (ingénieur, cadre de direction, gestionnaire, technicien de haut niveau) dans des secteurs tels que les télécommunications, l’eau, le gaz, l’électricité, la santé, la restauration, l’hôtellerie, ainsi que dans l’industrie automobile, à condition que les candidats soient bilingues (espagnol, français) ou trilingues (espagnol, français, anglais).Mais aussi l’agriculture et l’Industrie agroalimentaire, l'industrie pharmaceutique, l'industrie informatique, la construction, le tourisme & hôtellerie. De façon générale, les emplois sont peu nombreux et mal rémunérés. Le salaire minimum légal mensuel, au 01/01/03, est de 200 pesos (60€ env.). Investissements français (2003) : 583,33 M d’euros (soit 700 M USD) Principaux investisseurs français : Total (200 M USD), Renault 50 M d’euros (60 M USD) et Peugeot 58,3 M d’euros (70 M USD), Accor, Sanofi - Aventis 25 M d’euros

Trouver un emploi

Vous pouvez déjà chercher quelques pistes sur des sites Internet :
  • Argentinas on line. Site privé en espagnol
  • Les "Paginas on line del comercio internacional" diffusent des offres d'emploi. Pas toujours nombreuses, elles concernent néanmoins des secteurs originaux tels que l’édition ou la publicité.
  • Hotjobs. Site privé en anglais. L'un des meilleurs moteurs de recherche mondiale d'emplois.
  • Latin America’s Professionnal Network
  • LATPRO. Site privé en espagnol. Un bouquet de sites consacrés à l'emploi, aux professionnels du recrutement et à la formation en Argentine.

Vous pouvez également allez consulter ces sites de recherche d’emploi :

  • Bumeran.com
  • Computrabajo
  • AAT

Pensez aussi à vous rendre sur le site du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale de la Nation, ou allez-y directement sur place : des offres sont à consulter. 

Le Consulat de France à Buenos Aires dispose d'un service emploi formation, et peut vous mettre en relation avec des entreprises locales désireuses de recevoir du personnel français. La Chambre de commerce française et celle d’Industrie franco-argentine proposent aussi des informations sur le marché de l'emploi, les secteurs les plus performants de l'économie. Elles éditent aussi un bulletin réservé aux entreprises françaises ou argentines membres. Le Poste d'expansion économique à Buenos Aires, ou le CFCE à Paris, met à votre disposition la liste des entreprises françaises implantées en Argentine.

Trouver un stage

Dans le cadre de la réforme du service national, les jeunes âgés de 18 ans à 28 ans peuvent demander à accomplir un Volontariat international en entreprise (VIE). Les garçons nés avant le 1er janvier 1979, doivent être dégagés des obligations militaires et ceux nés après cette même date doivent avoir accompli l'appel de préparation à la défense (APD). Les filles nées après le 1er janvier 1983 devront avoir accompli l'APD, celles nées avant cette date en étant dispensées. L'engagement au VIE s'inscrit dans des missions comprises entre 6 et 24 mois. Il doit être accompli auprès d'un seul organisme et ne peut être fractionné. Il couvre un large éventail de secteurs d'activité (commerce, industrie, artisanat, culture, humanitaire). Ses principaux domaines d'intervention : gestion, santé, ingénierie, services, distribution, coopération économique, scientifique et culturelle, enseignement, humanitaire...