Le compte bancaire de l'expatrié

 Il demeure évident qu’un expatrié doit pouvoir bien gérer son argent bien avant son implantation dans un nouveau pays d’accueil.

La première des priorités pour un expatrié reste à coup sûr la création d’un compte bancaire à l’étranger. Sachez  que les banques françaises s’engagent pleinement dans le cadre de l’expatriation.  

Par exemple, de nombreux organismes bancaires spécialisés dans le domaine, peuvent vous aider sur les  démarches administratives à réaliser pour que votre périple se passe dans les règles de l’art !

 

 

En fait, ils ont été créés pour cela. C’est le cas de la Banque Transatlantique qui possède 230 agences de par le monde. Quant aux banques classiques comme la BNP qui est présente dans 80 pays et le Crédit Lyonnais dans 70 pays avec 800 points d’implantations. 

Elles  sont essentiellement ancrées pour les salariés ou les jeunes cadres. Prenez ce lien : www.agefi.fr, il vous donnera accès à la liste de toutes les banques françaises présentes à l’international.

 Mais, avant de s’envoler sans aucune précaution, prenez un rendez-vous avec votre banquier français pour qu’il puisse vous aiguiller sur la façon de transférer vos fonds vers l’international.  

  Cette démarche est presque impérative puisqu’ il est maintenant autorisé de transférer son argent en toute quiétude mais seul votre propre conseiller de votre établissement bancaire sera à même de vous dire le fonctionnement exact de ces transactions. 

 

Voici donc une étape à faire avec la plus grande sagesse pour un homme qui s’expatrie en terre inconnue.

 Pour plus d’informations sur le fonctionnement de l’argent et du patrimoine financier, retrouvez notre guide ici  

 Sachez que la carte American Express a de multiples avantages pour un  expatrié. Elle permet de vous couvrir pour régler vos déplacements.

  Comme aucun voyage ne se ressemble, les montants de garantie inclus dans votre carte et ceux souscrits dans le cadre d’une assistance voyage optionnelle se cumulent pour vous apporter une tranquillité d’esprit totale, lors de vos voyages d’agrément ou déplacements professionnels. 

  • Votre enfant contracte la varicelle la veille de votre départ ?
  • Vous vous fracturez le bras en République Dominicaine ?
  • Vos bagages et vos effets personnels sont volés au Brésil ?

Pas de panique, avec la carte American Express, vous voyagerez avec un niveau de couverture optimal !

En qui concerne les salaires de l’expatrié, certaines sociétés préfèrent employer des collaborateurs sous contrat local (donc avec le statut d'expatrié) que de détacher leurs salariés, car cette solution est beaucoup moins onéreuse . 

Néanmoins, l'entreprise a le choix entre plusieurs modes de rémunérationp relativement complexes qui sont les suivants:

1) Statut expatrié sous contrat local 

 

Le salaire de base nommé aussi salaire de référence : ce mode de rémunération est utilisé pour un expatrié embauché sous contrat local, il sera sa source de revenus principale.  

Ce mode de rémunération supprime les compléments de salaire, les primes et les charges sociales françaises pour l'entreprise, toutefois, le collaborateur peut négocier son salaire pour compenser les frais d'expatriation. 

2)Statut détaché par l'entreprise française

Salaire de référence « pays d'origine » : ce salaire correspond au montant que vous auriez perçu si vous étiez resté dans votre pays d'origine. Il a l'avantage de rester positionné sur le marché de l'emploi français lors du retour d'expatriation.